PressBook

De gauche à droite: Laurent Graven, Fred Radeff & son fils Arcadi, Yannick Cochand et Paul Oberson
 

Akademi@: les élèves sont des interlocuteurs à part entière



Aucun collégien sain d'esprit ne renierait le programme de l'association Akademi@. Des travaux pratiques de biologie sur un bateau, des cours télématiques, le quotidien sur le terrain, dans les musées, au jardin botanique, au café philosophique... Akademi@ innove sur le marché du travail en inventant la prestation de services en enseignement. De nombreux élèves ont déjà bénéficié de ses lumières.

De "l'école hors les murs" ...
A l'origine, quatre jeunes profs en quête d'un enseignement qui réponde aux besoins réels des élèves sans frustrer leurs attentes. Inspirés par les pédagogies d'avant-garde  , Laurent Graven (biologie), Paul Oberson (histoire), Fred Radeff (épistémologie) et Yannick Cochand (voyages éducatifs) font éclater le cadre géographique de l'école. "L'école ce n'est pas des murs mais une relation. Nous vivons la connaissance comme une aventure, les décors peuvent être autres que pupitres et tableau noir." Captiver l'étudiant par l'événement sans doute, mais aussi donner la connaissance en contexte, c'est le principe de "l'apprentissage par projets". L'autonomie des étudiants, le primat du dialogue et le recours à l'Internet - comme univers de sens par opposition au concret - ont incité les fondateurs à choisir un nom qui rappelle l'école de Platon fondée à Athènes au IVème siècle avant Jésus-Christ.

Les clins d'yeux au passé ne s'arrêtent pas là. "Il faut réformer l'école de Charlemagne" lance Laurent Graven. Bien entendu, ce n'est pas le principe de l'éducation publique qui est visé, mais nous espérons ouvrir de nouvelles voies pour l'école de demain." Akademi@ a donc dû donc inventé ce créneau, unique en son genre, qui lui permet de vendre des séminaires "clé en main" aux écoles de la place. La matière y est traitée de manière interdisciplinaire. Quoi de plus formateur que d'analyser un échec scientifique, l'histoire d'une théorie erronée? Les trois mousquetaires d'Akademi@ ont  inauguré leur série d'enseignements par un séminaire sur les errances de la théorie des races en biologie humaine, délivré au Collège de Staël, à l'école autogérée MES (Mutuelle d'Etudes Secondaires) et à l'Ecole nouvelle de la Suisse romande à Lausanne.

.... à "l'école en mer"
L'innovation d'Akademi@ se précise avec le volet "camps et stages scientifiques". Un camp "Nord-Sud" a lieu chaque année à Haïti.  Des liens étroits tissés avec une association haïtienne génèrent un foisonnement d'échanges et de contacts. "Chaque découverte, chaque trajet, chaque événement permet de distiller un peu de connaissances" note Paul Oberson, "l'apprentissage devient nécessaire, naturel". De ce voyage annuel, est né une association - Kilaléo - qui reste en contact avec Akademi@ sur l'Internet. Les camps éducatifs nécessitent un apport financier et des aides associatives, un partenariat s'est donc constitué.

Enfants du Monde, Haïti-Avusy, l'Association suisse de sauvegarde des mammifères marins, et Octopus (nautisme éducatif) sont impliquées dans le cadre de ces initiatives. La technique de l'apprentissage par projets prend ici toute sa signification.
L'élève est interpellé bien avant son voyage, il en assume en partie la préparation. Les jeunes ont récolté plus de 20'000.- grâce à des ventes de pâtisseries et des concerts pour le camp haïtien. Cet été débute un stage annuel de biologie de deux semaines en Méditerranée. C'est "l'école en mer". Ce voyage permettra à sept - puis dix - candidats au baccalauréat international (BI) de réaliser leurs travaux pratiques de biologie, notamment en prenant des mesures scientifiques sur les cétacés. Ces recherches entrent dans le cadre des travaux pratiques de biologie. Utiles, elles seront transmises au laboratoire d'écologie de l'Université de  Montepellier.

L'accréditation au BI est la prochaine étape: "le baccalauréat international correspond à notre perspective de l'enseignement" souligne Laurent Graven, "nous construisons notre programme en fonction du sien. Les outils pédagogiques puissants que constituent les modules "Théorie de la connaissance" et "Création - Action - Service", offrent la structure idéale pour notre démarche".
Certains cours des profs d'Akademi@ font d'ores et déjà  l'objet d'un suivi télématique, mais dès l'an prochain commenceront des activités d'enseignement sur le Réseau. Akademi@ semble promise à un avenir brillant, éclaté vers des
publics variés dans toute la francophonie. Souhaitons-lui un rayonnement plus durable encore que son illustre devancière!

Contact: Frédéric Radeff
__________

Article d'Emmanuel Rens & photo parus dans La Tribune de Genève du 2 juin 1999